Logiques d'usage et enseignement des nouvelles technologies à l'école élémentaire en Grèce

Résumé : La notion de représentation apparaît de plus en plus comme un outil indispensable à l'enseignant soucieux de comprendre les raisonnements de ses élèves et la façon dont ils construisent le réel. Les représentations que les élèves élaborent à partir de leur expérience avec les machines, des appareils et des processus mis en oeuvre dans les systèmes informatisés constituent un domaine peu exploité jusqu'à présent. L'interaction entre ces représentations des nouvelles technologies et les pratiques effectives des enfants reste également un thème d'étude à explorer. L'étude des représentations d'un objet technologique élaborées par l'élève lors de son apprentissage de l'utilisation de cet outil comporte un double aspect : la représentation induite par l'outil lui-même comme système de référence avec tout son fonctionnement ; la représentation du manipulateur - utilisateur. Cette représentation n'étant pas unique, chaque utilisateur se construit la sienne, il convient donc de la comparer à celle de l'expert supposé bien maîtriser cet outil. Les représentations préalables et l'existence d'une culture technique chez les enfants constituent également un autre champ d'étude ainsi que les logiques d'usage préexistantes ou celles-ci qui se forment au cours de l'utilisation des nouvelles machines.
Dans ce contexte, l'enseignement des (ou par les) nouvelles technologies ne peut s'appréhender que si on comprend comment se forment leurs représentations. Cette notion de représentation, concept nomade, empruntant à des champs de savoirs divers, ne fait pas l'unanimité sur sa définition. Néanmoins, puisqu'elle joue le rôle de l'interface entre le sujet et l'objet, elle devient indispensable pour comprendre l'activité cognitive de l'individu. Dans le cadre d'une utilisation didactique, la représentation est considérée par rapport à son écart au concept et peut évoquer deux réactions différentes de la part de l'enseignant : soit elle est considérée comme une erreur à éliminer, voire comme une faute. L'enseignement ne doit pas alors s'intéresser aux représentations ; soit elle est considérée comme un système explicatif à comprendre et à analyser en termes d'obstacles ou de point d'appui pour atteindre le concept. Toute notre démarche converge vers cette seconde approche.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://edutice.archives-ouvertes.fr/edutice-00001153
Contributor : Fabrice Roublot <>
Submitted on : Tuesday, November 15, 2005 - 11:17:18 AM
Last modification on : Tuesday, July 2, 2019 - 1:50:43 AM
Long-term archiving on : Friday, April 2, 2010 - 7:16:33 PM

Identifiers

  • HAL Id : edutice-00001153, version 1

Collections

TICE | EPI

Citation

Vassilis Komis, Panayotis Michaelides. Logiques d'usage et enseignement des nouvelles technologies à l'école élémentaire en Grèce. Revue de l'EPI (Enseignement Public et Informatique), EPI, 1996, pp.157-170. ⟨edutice-00001153⟩

Share

Metrics

Record views

253

Files downloads

410