Micro-mondes et macro-primitives

Résumé : L'une des voies possibles pour une découverte significative de l'informatique consiste à aborder la programmation. Mais non pas d'un point de vue strictement technique et utilitaire car aucun langage de programmation ne peut sérieusement prétendre à un statut comparable à celui des langues naturelles, maternelle ou étrangères. La programmation n'est pas un but, pas plus que le stylo n'est la raison d'être de l'écrivain. Par contre elle met en jeu des modes de pensée particuliers mais non strictement propres à cette activité ; ceux-ci permettent d'éclairer - de l'intérieur - les modes d'action par l'informatique. lis retentissent aussi sur les représentations que l'on est conduit à se faire du réel, et des interactions multiples dont l'objet technique est le lieu et le signe.

LOGO, dans cette perspective, occupe une position singulière qui tient à son origine, aux circonstances de son emploi jusqu'à ce jour, et au fait que se révèlent à son propos, depuis peu, beaucoup de questions importantes jusqu'ici inaperçues ou éludées.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://edutice.archives-ouvertes.fr/edutice-00001199
Contributor : Fabrice Roublot <>
Submitted on : Thursday, November 17, 2005 - 10:55:49 AM
Last modification on : Saturday, July 13, 2019 - 1:29:56 AM
Long-term archiving on : Friday, April 2, 2010 - 7:31:32 PM

Identifiers

  • HAL Id : edutice-00001199, version 1

Collections

TICE | EPI

Citation

François Boule. Micro-mondes et macro-primitives. Bulletin de l'EPI (Enseignement Public et Informatique), Association EPI 1987, pp.130-139. ⟨edutice-00001199⟩

Share

Metrics

Record views

208

Files downloads

94