Interactivité pour touristes ou pour artisan ?

Résumé : Je me demande si l'interactivité en vidéo, n'encourage pas plus le tourisme que l'artisanat, la consommation que la production locale. Je parle du domaine de la formation, là où consommer veut dire interroger des banques d'images ou répondre à des questions toutes faites, là où produire veut dire faire ses propres textes, images ou sons en interaction avec un système programmable.
Je cherche des causes à ces facilités offertes au parcours sur un terrain connu, mais inconnu du touriste, et à cette relative ignorance, en situation de formation toujours, des facilités existantes en matière de production par l'usager. Tout ce passe comme si, dans la littérature, on cherchait l'interactivité dans la liberté et la variété du parcours, plus que dans la liberté et la variété des choses à produire.
Je cherche des causes à cet état de fait, j'en trouve, je décris une situation à venir ou ce problème ne se posera plus...
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://edutice.archives-ouvertes.fr/edutice-00001243
Contributor : Fabrice Roublot <>
Submitted on : Friday, November 18, 2005 - 1:42:58 PM
Last modification on : Tuesday, September 17, 2019 - 9:37:20 AM
Long-term archiving on : Friday, April 2, 2010 - 7:38:42 PM

Identifiers

  • HAL Id : edutice-00001243, version 1

Collections

EPI | TICE

Citation

Bernard Dubreuil. Interactivité pour touristes ou pour artisan ?. Bulletin de l'EPI (Enseignement Public et Informatique), Association EPI 1988, pp.108-116. ⟨edutice-00001243⟩

Share

Metrics

Record views

203

Files downloads

167