Compte rendu d'une expérience de générateur automatique de poésies

Résumé : L'ordinateur est considéré depuis un certain temps comme un outil quelconque de la littérature servant à documenter, à archiver, à enseigner et à apprendre. On pourrait encore évoquer sa fonction de « machine à écrire » ; en tant que telle, il fait partie aujourd'hui de la panoplie des écrivains. Mais cet outil n'a qu'un rôle passif dans la création écrite, sa spécificité en dehors de certaines commodités et de la rapidité de l'exécution n'ajoute rien à l'œuvre littéraire, n'ajoute rien de fondamental, même s'il est indéniable qu'on peut déceler, chez ceux qui l'utilisent, un raffinement dans l'écriture, un style plus soigné et une présentation plus claire. L'intervention de l'ordinateur, malgré tout, reste superficielle. L'outil et l'œuvre demeurent distincts.

Ce sont les programmes intervenant directement dans la création littéraire qui ont bouleversé ce rapport. L'ordinateur devenant dans ce cas non plus un outil mais le milieu même, l'espace vital de l'œuvre.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://edutice.archives-ouvertes.fr/edutice-00001282
Contributor : Fabrice Roublot <>
Submitted on : Friday, November 18, 2005 - 6:48:51 PM
Last modification on : Saturday, November 9, 2019 - 1:33:51 AM
Long-term archiving on : Friday, April 2, 2010 - 7:43:58 PM

Identifiers

  • HAL Id : edutice-00001282, version 1

Collections

TICE | EPI

Citation

Tibor Papp. Compte rendu d'une expérience de générateur automatique de poésies. Revue de l'EPI (Enseignement Public et Informatique), EPI, 1995, pp.229-234. ⟨edutice-00001282⟩

Share

Metrics

Record views

391

Files downloads

850