Un hypermédia dans la classe, c'est possible

Résumé : La première réalité à laquelle se trouve confronté un enseignant est qu'il n'y a jamais deux individus semblables dans une classe : les fonctionnements et les styles d'apprentissage sont multiples. Ensuite, la pratique pédagogique m'a démontré que tout individu peut apprendre s'il est motivé, de l'intérieur ou de l'extérieur, si on lui communique le désir d'apprendre.
J'ai donc décidé de concevoir un produit, en fonction de modèles pédagogiques centrés sur l'apprenant, ses désirs et ses intérêt véritables, c'est à dire les pédagogies "actives", puis "différenciées", qui cherchent à faire apprendre en différenciant les méthodes en fonctions des styles de chaque apprenant, et reposent sur quelques principes : faire confiance à l'enfant, ne pas séparer intelligence et affectivité, laisser une large place à l'activité libre. De ces principes j'ai retenu deux idées clés :
On ne sait vraiment quelque chose que lorsqu'on se l'est approprié, c'est à dire que le savoir se construit. Et on n'apprend que si on a envie d'apprendre, c'est à dire que l'affectif et le cognitif sont indissociables.
L'apprentissage et lié au désir d'apprendre.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://edutice.archives-ouvertes.fr/edutice-00001288
Contributor : Fabrice Roublot <>
Submitted on : Friday, November 18, 2005 - 7:29:15 PM
Last modification on : Tuesday, September 17, 2019 - 9:37:21 AM
Long-term archiving on : Friday, April 2, 2010 - 7:44:36 PM

Identifiers

  • HAL Id : edutice-00001288, version 1

Collections

EPI | TICE

Citation

Élizabeth Étienne. Un hypermédia dans la classe, c'est possible. Revue de l'EPI (Enseignement Public et Informatique), EPI, 1997, pp.117-128. ⟨edutice-00001288⟩

Share

Metrics

Record views

175

Files downloads

121