Le rôle du tuteur en ligne dans l'établissement d'un lien social : le cas de l'apprentissage collaboratif à distance

Résumé : L'introduction des communications médiatisées par ordinateur (CMO) dans le milieu de la formation et notamment de la formation universitaire a initié de nouvelles pratiques. L'apprentissage collaboratif à distance est une de ces pratiques qui consiste à mettre en coprésence, via des outils de communication asynchrone (forums de discussion) ou synchrone (Chat), des étudiants et un tuteur (Henri et Lundgren-Cayrol, 2001). C'est un modèle pédagogique centré sur l'apprenant s'inspirant des idées constructivistes et qui vise à favoriser les situations d'échanges et les interactions pédagogiques à distance. De nombreux chercheurs (Charlier et al., 1999, Charlier et al., 2002, Daele, 2000, Deschryver, 2002) soulignent la complexité du rôle du tuteur en ligne dans le cadre d'une telle démarche d'apprentissage. Il est à la fois un facilitateur encourageant l'expression des étudiants, un modérateur synthétisant, structurant les contenus et gérant les échanges médiatisés entre les participants, et enfin, un expert qui transmet des savoirs en proposant une manière de faire. Cependant, notre objectif ici est de sortir d'une vision normative, voire prescriptive du rôle du tuteur en ligne en contexte d'apprentissage collaboratif afin de mettre l'accent sur la dynamique de la relation tutorale telle qu'elle s'accomplit dans le cadre d'un dispositif de formation à distance. Ainsi, nous chercherons non pas à saisir comment le tuteur conçoit son rôle, mais comment il le met en acte, il l'accomplit.
Dans cette communication, nous nous intéressons au rôle du tuteur dans l'établissement d'un lien social dans le cadre d'une démarche d'apprentissage collaboratif à distance. En effet, le tuteur en ligne joue ici un rôle fondamental dans la construction du lien social (sentiment d'appartenance, engagement envers le groupe et la tâche) au sein d'une « communauté virtuelle d'apprenants » (Henri et Pudelko, 2002). Cependant, la gestion des interactions à distance est complexe du fait notamment du manque de contact présentiel (Develotte et Mangenot, 2004) et pose donc le problème du déficit socio-affectif au départ qu'il faudra au tuteur compenser (Lamy, 2001). Or, dans le cas d'une situation d'apprentissage collaboratif à distance, le seul espace ou le tuteur peut intervenir est un forum de discussion (par exemple), lieu d'échanges verbaux médiatisés et distants. Par conséquent, nous pensons qu'il est pertinent d'analyser les interactions communicatives (sous leurs formes langagières et instrumentées) s'accomplissant lors d'un forum de discussion intégré à une démarche d'apprentissage collaboratif à distance afin de répondre aux questions suivantes :

1- Les formes langagières font référence aux messages scripturaux composés par les participants lors de communications via des forums de discussion. Les formes instrumentées font référence aux actions de communication qui se réalisent dans un cadre et un environnement matériel, mais s'actualisent au travers de l'usage d'artefacts. Nous utilisons le terme instrumenté en référence au concept d'instrument chez Rabardel (1995). Les « objets techniques » sont des instruments soit, « une entité bicéphale, mixte, à la fois artefact et mode d'usage » (Rabardel, 1995, 91).

2- Quelles pratiques communicationnelles du tuteur soutiennent la construction d'un lien social au sein d'une communauté virtuelle d'apprenants ? Quels instruments sont mobilisés par le tuteur au cours de son activité de tutorat à distance afin de permettre la mise en oeuvre d'une dynamique interactionnelle favorisant l'émergence d'un lien social ? Le cadre empirique de la recherche est un cours à distance dispensé par la Télé-Université de Montréal (TÉLUQ) sur le thème des « environnements d'apprentissage multimédias ».
Nous présenterons une analyse d'un corpus constitué d'interactions pédagogiques recueillies dans un forum de discussion en nous appuyant sur une méthode d'analyse des conversations appliquées aux conversations électroniques : le modèle de l'analyse interlocutoire (Brassac, 1992, Ghiglione et Trognon, 1993). Cette microanalyse des interactions s'accomplissant au sein de forums de discussion, nous a permis de repérer un certains nombres d'actions communicationnelles (langagières ou non) que le tuteur met en acte au cours de son activité de tutorat, actions visant à renforcer l'engagement social des étudiants et à soutenir leur activité cognitive. Ainsi, l'analyse présentée montre comment le tuteur en ligne développe dans le cours d'action une sorte de « savoir-être » incarné dans des comportements et des expressions.
Document type :
Conference papers
Complete list of metadatas

https://edutice.archives-ouvertes.fr/edutice-00001406
Contributor : Nathalie Roques <>
Submitted on : Thursday, January 26, 2006 - 11:50:37 AM
Last modification on : Thursday, July 11, 2019 - 1:35:02 AM
Long-term archiving on : Saturday, April 3, 2010 - 7:34:20 PM

Identifiers

  • HAL Id : edutice-00001406, version 1

Collections

Citation

Sylvie Grosjean. Le rôle du tuteur en ligne dans l'établissement d'un lien social : le cas de l'apprentissage collaboratif à distance. 2005, Paris, France. ⟨edutice-00001406⟩

Share

Metrics

Record views

1084

Files downloads

1026