Analyse des interactions lors de l'écriture collaborative en ligne et apports pour l'apprentissage de l'anglais langue étrangère

Résumé : Aujourd'hui, un éventail important d'outils peut être intégré dans les formations hybrides ou à distance, notamment en langues étrangères (L2), pour permettre des échanges en ligne, synchrones ou asynchrones, entre les différents acteurs. Il s'agit d'outils de communication médiatisée par ordinateur (CMO) et d'écriture interactive, tels que le clavardage, les forums, ou encore les blogs, comme en témoignent diverses études (Degache & Nissen, 2008 ; Degache & Tea, 2003 ; Mangenot, 2002 ; Rivens Mompean, 2012). Les interactions entre les participants dépendront en partie des outils sélectionnés par les concepteurs de ces dispositifs. On peut ainsi se demander dans quelle mesure ces outils informatisés favorisent les interactions entre participants et avec les enseignants, et s'interroger sur leur utilité pour aider les apprenants en L2. Dans cette présentation, nous nous intéressons plus particulièrement aux outils d'écriture collaborative, et à leur rôle dans l'apprentissage d'une L2. Ces outils permettent aux participants (apprenants et enseignants) d'intervenir de façon simultanée sur une page blanche virtuelle à travers l'écriture par clavier. Notre étude a pour cadre une formation pilote, organisée de fin mars à mai 2012 au département Services et Réseaux de Communication (SRC) de Vichy (IUT d'Allier, Université Blaise Pascal, France), pour des étudiants préparant un diplôme universitaire et technologique de niveau Bac+2 (DUT SRC) dans le domaine de la communication, du multimédia et de l'audiovisuel, et suivant un enseignement d'anglais comme langue étrangère (ALE). Les dix-huit participants, étudiants en première année, étaient âgés de 18 à 23 ans au moment de l'expérimentation. Tous, à l'exception d'un étudiant, avaient le français comme langue maternelle, et des niveaux très variés en anglais (de A1 à C1). La macro-tâche proposée dans ce dispositif consistait en la réalisation d'un wiki en anglais sur un thème professionnel. Le domaine concerné était lié à l'un des métiers auxquels prépare le diplôme. Notre intérêt s'est porté sur le wiki car il autorise la production collaborative simplifiée d'un texte (Ollivier, 2007). Les étudiants devaient par ailleurs sélectionner dans le wiki les unités lexicales liées au domaine de spécialité concerné, les convertir en hypermots, et les relier à une définition. Nous avons constitué cinq groupes d'apprenants (composés de 2 à 4 étudiants). Ceux-ci étaient encadrés en présentiel par leur enseignante d'anglais, pour l'activité d'écriture en L2, au cours de cinq séances de deux heures (une première séance en salle de cours, les suivantes en salle informatique). Les apprenants étaient également aidés par trois natifs, professionnels ou futurs professionnels d'un domaine (audiovisuel ou photographie), pour le vocabulaire de spécialité. Cet encadrement était réalisé à distance, les tuteurs habitant en Angleterre ou aux Etats-Unis, offrant par là-même aux apprenants la possibilité de découvrir les apports de la CMO pour une réalisation langagière en L2. Pour mener à bien la tâche, le scénario pédagogique a été élaboré en suivant les phrases de l'activité l'écriture (Hayes & Flower, 1980) : planification (séance 1 en présentiel), mise en texte (séance 2), révision (séances 3 et 4) et publication (séance 5). Les étudiants pouvaient en parallèle contacter les tuteurs professionnels au cours des séances en présentiel qui avaient lieu en salle informatique, ou en dehors, grâce à un groupe Facebook créé pour la formation et accessible à tout moment. Pour la phase de mise en texte, les étudiants devaient utiliser un éditeur de texte collaboratif, de format etherpad (Greenspan et al, 2009). Cet outil permet à plusieurs personnes d'écrire sur une même page, leurs contributions apparaissant simultanément à l'écran de chaque participant, dans des couleurs différentes. L'enseignante pouvait à tout moment se connecter sur ces pages et intervenir pour aider les apprenants dans leur activité d'écriture. Au-delà des fonctionnalités que nous avons évoquées, l'outil choisi propose également en parallèle un espace de clavardage, et permet, grâce à un mode " lecture ", de suivre l'historique de sa constitution. Les objectifs de ce dispositif hybride étaient divers : sensibiliser les apprenants aux outils informatiques permettant des réalisations langagières et des échanges en ligne et à distance favoriser les interactions en L2 à travers le travail de groupe amener les apprenants à faire des recherches lexicales dans l'un de leurs futurs domaines professionnels. Notre présentation sera orientée par les questions suivantes : sous quelle forme se sont produites les interactions entre participants et avec l'enseignante lors de l'utilisation de l'etherpad, et quelles en étaient les fonctions ? l'etherpad a-t-il favorisé des interactions liées à l'enseignement/apprentissage de la L2 ? Son utilisation a-t-elle notamment représenté une aide pour l'activité d'écriture en ALE ?
Type de document :
Communication dans un congrès
Echanger Pour Apprendre en Ligne, Jun 2013, Grenoble, France. 2013
Liste complète des métadonnées

https://edutice.archives-ouvertes.fr/edutice-00805290
Contributeur : Christine Rodrigues Blanchard <>
Soumis le : mercredi 27 mars 2013 - 15:24:02
Dernière modification le : lundi 3 juillet 2017 - 18:30:21
Document(s) archivé(s) le : vendredi 28 juin 2013 - 04:06:59

Fichier

Epal2013ChristineRodrigues.pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : edutice-00805290, version 1

Collections

Citation

Christine Rodrigues. Analyse des interactions lors de l'écriture collaborative en ligne et apports pour l'apprentissage de l'anglais langue étrangère. Echanger Pour Apprendre en Ligne, Jun 2013, Grenoble, France. 2013. <edutice-00805290>

Partager

Métriques

Consultations de
la notice

469

Téléchargements du document

290