Facteurs de développement de l'autonomie langagière en FLE / FLS - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Apprentissage des Langues et Systèmes d'Information et de Communication Year : 2004

Facteurs de développement de l'autonomie langagière en FLE / FLS

(1) , (2)
1
2

Abstract

To begin, the authors distinguish among the concepts general autonomy, language autonomy and learning autonomy, and indicate that the current definitions of autonomy apply particularly to adult learners and cannot really be applied to young learners of a foreign or second language (FSL). Secondly, they question the current view of the relationship between learning and autonomy proposing that the development of language autonomy assists in the development of learning autonomy and leads to the development of a more general autonomy. Then, they give an overview of a new approach to the teaching of FSL which they have developed and implemented in Canada, intensive French. Next, the authors describe three major factors of this approach which lead to the development of language autonomy: a curriculum centred on the interests of the students, teaching strategies based on interaction and authentic communication and a minimum number of intensive hours of instruction. Finally, they look at the role and the place of technology in the development of language autonomy, questioning certain assumptions which underlie the use of technology in teaching language communication.
D'entrée de jeu, les auteurs posent un certain nombre de distinctions conceptuelles, notamment entre autonomie générale, autonomie d'apprentissage et autonomie langagière, en montrant que les définitions les plus courantes de l'autonomie s'appliquent en particulier aux apprenants adultes et conviennent peu à un public de jeunes apprenants d'une langue seconde ou étrangère. En deuxième lieu, ils s'interrogent sur le sens des relations entre apprentissage et autonomie en montrant que le développement de l'autonomie langagière passe par le développement de l'autonomie d'apprentissage et conduit à l'autonomie générale. Ensuite, ils exposent les grandes lignes d'un nouveau régime pédagogique qu'ils ont conçu et implanté en milieu scolaire canadien, le français intensif. Puis, les auteurs s'attardent sur trois facteurs qui, au sein de ce régime pédagogique, permettent d'assurer le développement d'une autonomie langagière : un programme d'études centré sur les intérêts de l'élève, des stratégies d'enseignement axées sur l'interaction et la communication authentique, et un nombre minimal d'heures intensives. Enfin, ils examinent le rôle et la place des technologies dans le développement de l'autonomie langagière, en remettant en cause quelques présupposés actuels sous-jacents à l'utilisation des technologies.
Fichier principal
Vignette du fichier
alsic_v07_08-rec2.pdf (715.96 Ko) Télécharger le fichier
Loading...

Dates and versions

edutice-00001461 , version 1 (19-04-2006)
edutice-00001461 , version 2 (19-04-2006)

Identifiers

  • HAL Id : edutice-00001461 , version 2

Cite

Claude Germain, Joan Netten. Facteurs de développement de l'autonomie langagière en FLE / FLS. Apprentissage des Langues et Systèmes d'Information et de Communication, 2004, 07 (1), pp.55-69. ⟨edutice-00001461v2⟩

Collections

TICE ALSIC
1531 View
5312 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More